talon Meilleures stratégies de baccara qui fonctionnent en 2024 - Gaming.net
Suivez nous sur

Baccarat

Stratégie de baccara – Tout ce que vous devez savoir

Le kit de préparation mis à jour on

En ce qui concerne les jeux de hasard, la plupart des gens pensent d'abord aux jeux de cartes, et pour une bonne raison. Les jeux de cartes sont parmi les jeux de paris les plus appréciés au monde, tout comme les jeux de machines à sous. Mais, là où les machines à sous sont simples et ne peuvent en aucun cas être affectées par les utilisateurs, les jeux de cartes nécessitent un certain niveau de compétence qui peut vous permettre d'augmenter vos chances de gagner.

Quand il s'agit de jeux de cartes comme le poker ou le baccarat, ce n'est pas la compétence avec les cartes dont vous avez besoin, mais la capacité de lire les gens qui sont assis avec vous à la table. C'est pourquoi le célèbre terme « poker face » est venu signifier la capacité de contrôler votre visage dans la mesure où il ne révèle pas d'informations sur les cartes dans votre main.

Bien sûr, lire les joueurs n'est pas la seule chose à avoir en tête. Vous avez également besoin d'une bonne stratégie pour gagner le jeu, ainsi que de l'argent.

Le truc avec le baccarat en particulier, c'est qu'il a un faible avantage de la maison et qu'il est assez facile de maîtriser le jeu. Cela, combiné à sa présentation dans les médias populaires, tels que les films de James Bond, en a rapidement fait un jeu préféré de nombreux joueurs. Vous pouvez le trouver dans pratiquement n'importe quel casino, que ce soit en ligne ou dans le monde réel. Certains casinos proposent des tables de mini-baccarat, tandis que d'autres proposent des salles à haute limite.

Pendant ce temps, presque tous les casinos en ligne ont au moins un jeu de baccara, et souvent plusieurs versions fournies par différents éditeurs de jeux. Le fait est que le baccara est facile à trouver en ligne et hors ligne, et facile à Apprendre comment jouer. Cependant, cela pourrait ne pas suffire, et afin d'augmenter réellement vos chances de gagner, vous devez apprendre certaines stratégies qui vous donneront un avantage sur vos concurrents. Heureusement, il y en a beaucoup disponibles, et aujourd'hui, nous allons les vérifier, voir ce qu'ils vous demandent de faire, puis vous pourrez décider lequel appliquer dans chaque situation.

L'histoire du baccarat

Avant de commencer à parler de stratégies réelles, passons d'abord en revue quelques points sur le jeu, en commençant par son histoire. Le baccara a en fait une histoire très colorée et carrément fascinante, car son origine remonte aux années 1400.

Il a été inventé par un joueur italien appelé Felix Falgulerein. Le nom baccara vient du mot italien pour zéro - baccara. Le nom reflète le fait que toutes les cartes faciales et les dizaines ont la valeur de zéro, qui est restée dans les règles à ce jour.

Bien sûr, cela ne signifie pas que le jeu est identique à ce qu'il était à ses débuts. À l'époque, cela a commencé avec des cartes de tarot médiévales populaires, mais après un certain temps, celles-ci ont été remplacées par des cartes à jouer ordinaires. Alors que le mot sur le jeu commençait à se répandre, le baccara a finalement atteint la France, où il a pris le nom de Chemin de Fer, qui est une variante du Baccarat en Banque. Quelques siècles ont passé, et au 18/19 siècle, le jeu a commencé à se répandre dans toute l'Europe.

À un moment donné, il a également atteint Cuba, où un écrivain-joueur, Tommy Renzoni, l'a ramassé et l'a apporté aux États-Unis, l'emmenant directement à Las Vegas. Le jeu a été l'un des principaux jeux dans les casinos de Las Vegas depuis, ainsi que dans d'autres parties des États-Unis où le jeu est légal.

Quelles sont les règles?

Ensuite, parlons de la façon dont le jeu est réellement joué. Le jeu peut être un peu intimidant au début, bien qu'il soit vraiment assez simple, donc si vous lui donnez une chance, vous comprendrez les détails assez rapidement.

La première chose à noter est que le baccara peut avoir un extérieur dur, mais derrière, il n'y a que trois résultats possibles par main. Non seulement cela, mais il n'y a pratiquement aucune compétence requise pour commencer. Même si vous ne connaissez aucun jeu de cartes et que vous souhaitez commencer à jouer à celui-ci, vous pouvez l'apprendre très rapidement.

Cela dit, parlons de la façon de jouer.

Comme la plupart des autres jeux de table, le baccara utilise trois à six jeux de cartes standard, composés de 52 cartes. Les cartes sont mélangées et placées dans une machine à distribuer, connue sous le nom de "chaussure". Vous avez toujours le croupier qui distribue les cartes lorsqu'elles quittent le sabot, et tout ce que le joueur doit vraiment faire est de placer sa mise et de laisser les cartes décider si elles gagnent ou perdent.

Maintenant, quand il s'agit de placer un pari, vous pariez en utilisant des jetons, des jetons ou des chèques sur la main du joueur, la main de la banque ou recourez à un pari égal. Après cela, le croupier distribuera deux cartes au joueur et deux au banquier, toutes les cartes étant distribuées face visible. Le but est de voir laquelle des parties aura le décompte le plus proche de 9.

Les cartes sont comptées de la manière suivante :

  • Les cartes de 2 à 9 portent leur valeur nominale
  • Les dizaines (10) et les cartes Face (J, Q, K) ont une valeur de zéro
  • Les as comptent pour 1

Une règle majeure à retenir est que si votre score total dépasse 9, vous enlevez 10 de votre score. Donc, si vous obtenez 9 et 7, votre total serait de 16. Cependant, en supprimant 10, le total finit par être 6. Ou, souvenez-vous simplement de supprimer le 1 de "16" et il vous reste 6.

Une autre règle à garder à l'esprit est que chaque main peut contenir un maximum de trois cartes, et il existe des règles qui décident quand le joueur ou le banquier a le droit d'obtenir la troisième carte. Dans la plupart des cas, la troisième carte est ajoutée lorsque la main du joueur a un score total inférieur à 5. Si le compte est supérieur à 5, le joueur doit rester. Et, si le décompte est exactement de cinq, le Joué peut choisir de piocher ou non la troisième carte.

Quant au Banquier, il obtient sa troisième carte si son décompte total est inférieur à 3, ou tel que stipulé par la cote la plus favorable. Cependant, le banquier doit également rester debout si son compte est de 6 ou plus.

Paiements au baccara

Une autre chose à discuter avant les stratégies réelles est les paiements au baccarat. Cela inclut les trois types de paris que nous avons mentionnés plus tôt – les paris sur la main du joueur, les paris du banquier et les paris sur les égalités.

Mises sur la main du joueur

Si la main du joueur est plus proche de 9 que la main du banquier, alors vous gagnez et votre paiement est double ou pair. Cela signifie que la mise gagnante de 20 $ sur la main du joueur rapporte 20 $ supplémentaires, vous gagnez donc un total de 40 $.

Paris bancaires

Alternativement, si vous pariez sur une main de banque et qu'elle gagne, alors vous serez payé à égalité, moins 5 % qui vont à la maison. Donc, si vous mettez 20 $ sur le banquier, vous obtenez 19 $ de gains, tandis que ce 1 $ sera conservé par la maison.

Paris sur les égalités

Enfin, nous avons les Tie Bets. Essentiellement, faire un pari d'égalité signifie que tous les paris placés sur la main du joueur et du banquier seront poussés, à condition que le résultat soit une égalité. Dans ce scénario, aucune main ne gagne ou ne perd, et vous pouvez soit laisser le pari, le supprimer, le réduire ou y ajouter plus de jetons, soit le changer.

Maintenant, une dernière chose à retenir est qu'il peut y avoir des taxes nationales et fédérales pertinentes, alors ne vous attendez pas à obtenir 100 % de ce que vous avez gagné, car le jeu dans les endroits où il est légal est entièrement réglementé, et il existe certaines règles. qu'il faut suivre.

Stratégies de baccarat

1) Évitez les paris sur les égalités

Avec tout ce qui précède à l'esprit, un conseil amical est de toujours éviter les paris sur les égalités.

En ce qui concerne les jeux de casino, le baccara est parmi les plus sûrs. Cependant, les paris sur les égalités sont extrêmement risqués et ils sont beaucoup plus susceptibles de vider votre portefeuille que d'apporter des gains.

Leurs paiements sont les plus importants, c'est vrai, étant donné qu'ils paient 8:1. Cependant, statistiquement, il est extrêmement peu probable que vous gagniez si vous optez pour des paris à égalité. La maison a un avantage pour ce type de vager, et si vous étiez intéressé, l'avantage est de 14.36 %. En d'autres termes, si vous entrez 100 paris et que chaque fois que vous misez seulement 1 €, statistiquement, vous perdez 14.36 €, et c'est le meilleur des cas. C'est beaucoup d'argent à donner au casino simplement parce que vous avez surestimé votre chance, d'autant plus que le but du pari est de remplir votre portefeuille et non de le vider.

Il est de loin préférable de miser sur la main du banquier qui paie 1:1 là où la maison a l'avantage de 1.06 %. Cela signifie que vous perdriez 1 $ si vous faites 100 paris où vous pariez 1 $ à chaque fois. Certes, il y a la commission de 5% que vous devez payer à la maison si vous pariez sur la main du banquier et que vous gagnez, mais si cela vous pose problème, il est tout de même préférable de tenter votre chance en misant sur la main du joueur, où l'avantage de la maison n'est que légèrement supérieur - 1.24%. C'est encore très faible par rapport à 14.36% du pari d'égalité.

Cela dit, prenez ceci comme votre première leçon sur la stratégie du baccara - ne pariez jamais sur le résultat final étant une égalité lorsque vous jouez au baccara.

2) Parier avec le banquier

Parlons ensuite de la stratégie la plus simple et pourtant l'une des plus efficaces pour gagner au baccarat, et c'est parier avec le banquier. C'est également l'une des stratégies les plus recommandées que la plupart des personnes familiarisées avec le jeu et les stratégies impliquées sont susceptibles de suggérer.

Il est prudent de dire que cela est vrai à 100%, car tout se résume à des mathématiques de base. Comme nous l'avons mentionné précédemment, les chances de gagner sont les plus élevées pour les paris avec le banquier, car l'avantage théorique de la maison est de 1.06 %. Cela signifie que le pourcentage de paiement pour vous serait de 98.94 %.

Donc, si vous faites 100 paris, chacun valant 1 $, vous gagnerez théoriquement 98.94 $ en retour. Ce ne sont que des statistiques et des mathématiques pures, bien sûr, et la chance joue toujours un rôle majeur, car tout se résume aux cartes. Parfois, vous pouvez gagner 9 fois sur 10, voire 10/10 si vous êtes particulièrement chanceux, et parfois vous pouvez encore perdre plus que vous ne gagnez. Aucune stratégie ne peut affecter les cartes et le score total que vous pourriez avoir une fois que tout est dit et fait, et que les cartes sont distribuées.

Cependant, le retour au joueur (RTP) d'un pari Banker est supérieur au RTP pour un pari sur la main du joueur, même si ce n'est que d'un peu. La cravate, bien sûr, est la pire option, comme nous en avons discuté précédemment, nous recommandons donc une fois de plus de l'éviter.

Cependant, il y a une autre raison pour laquelle vous devriez parier avec le banquier, qui va au-delà du RTP ou de l'avantage de la maison. Encore une fois, la raison réside dans les mathématiques.

Supposons que le casino utilise huit jeux de 52 cartes. Les paris sur les égalités joueront à 8: 1, ce qui est un événement assez massif, mais rare. D'autre part, les paris Banker paient des pairs (moins cette commission de 5% que vous laissez à la maison). Et, bien sûr, il y a le gain net de 1: 1 pour les paris des joueurs.

Ainsi, les calculs indiquent que la main du joueur gagnera 44.63 % du temps, perdra 45.87 % du temps et verra une égalité 9.51 % du temps. Ces pertes de joueur de 45.87 % sont les gains du banquier, ce qui signifie que le pari du banquier gagnera 45.87 % du temps, perdra 44.63 % du temps (c'est-à-dire lorsque le joueur gagne), et les 9.51 % restants sont, encore une fois, des égalités. .

Même si nous supprimons les cas où le résultat final est une égalité, nous nous retrouvons avec le banquier gagnant 50.68 % du temps, tandis que la main du joueur gagne 49.32 % du temps. En d'autres termes, le banquier a plus de 50 % de chances de gagner à chaque main. La main du joueur n'est pas loin derrière, et votre récompense pour avoir pris le risque est que vous conservez les 5 % que vous auriez à payer en commission si vous choisissez le banquier. Mais, même si vous payez 5 %, vous conservez toujours la majorité de vos gains si la main du banquier est victorieuse, au lieu de ne rien gagner si vous optez pour la main du joueur et finissez par perdre.

Comme vous pouvez le voir, tout se résume à des nombres purs, et vous pouvez toujours être sûr que les calculs ne mentent pas. Encore une fois, parier sur la main du joueur est presque aussi bon — mieux même, en termes d'argent que vous allez gagner. Cependant, les cotes du banquier sont toujours légèrement plus élevées, et vous seriez surpris de la fréquence à laquelle cela finit par être suffisant pour faire la différence.

En fin de compte, c'est votre choix, mais si vous voulez le pari le plus sûr, nous vous conseillons d'aller avec le banquier. Oui, il y a un petit sacrifice à payer, mais la majorité des gains sont toujours à vous, c'est donc quelque chose à penser si vous vous retrouvez à la table de baccarat.

3) La stratégie Martingale

Si vous écoutez les conseils des experts et évitez de parier sur les égalités, et que vous ne souhaitez pas parier avec le banquier, il existe d'autres alternatives que vous pouvez exploiter. Les gens étudient le baccara et les façons de faire des paris depuis longtemps maintenant, et ils ont développé des systèmes de paris plutôt avancés qui peuvent être implémentés dans votre stratégie de baccarat.

L'un des plus connus est le système Martingale, qui existe depuis des siècles. Il est devenu populaire dans la France du 18ème siècle, et c'est un système où vous ajustez progressivement les paris. Cela fonctionne dans la plupart des jeux de casino, pas seulement le baccara, mais il s'intègre parfaitement au baccarat.

Le système a même des utilisations en dehors des jeux de hasard, et il est connu pour faire son apparition dans le commerce de forex, les investissements en valeurs mobilières et d'autres véhicules d'investissement qui cherchent à réaliser des bénéfices à long terme.

Le système a été inventé par Paul Pierre Levy, un mathématicien français. Cependant, grâce au fait qu'il a été popularisé par un propriétaire de casino appelé John Martingale, il est resté coincé avec son nom à la place. La façon dont cela fonctionne est assez simple. Il est basé sur la théorie de la révision moyenne, et la théorie dit que les rendements historiques et les prix des actifs reviendront à la moyenne à long terme, ou moyenne.

Alors, comment cela peut-il être appliqué au baccarat ? Eh bien, le système est conçu pour supposer que le paiement se rapprochera le plus possible du RTP à long terme, ce qui signifie qu'une main particulière est vouée à gagner à un moment donné. Dans cet esprit, la stratégie Martingale dit que vous devez doubler sur le prochain pari chaque fois que vous perdez un pari.

Donc, si vous mettez 20 $ sur la main du banquier et qu'il perd, la stratégie vous recommande de rester avec le banquier et de miser 40 $ pour le prochain pari. Si vous perdez à nouveau, vous doublez cette mise et mettez 80 $ pour votre troisième mise. Et, lorsque vous gagnez une main, vous revenez à votre mise d'origine et repartez avec 20 $.

L'idée est que vous gagnerez de gros gains à la fin du cycle, surtout si vous voyez une séquence de défaites, et que vous pourrez récupérer vos pertes, en plus de faire des bénéfices supplémentaires en plus. Donc, si vous avez assez d'argent pour parier sur le long terme, ce système a un taux de réussite de 100 %. La seule question est de savoir si vous avez assez d'argent pour continuer à doubler votre mise au fur et à mesure.

Cela dit, ce n'est pas la meilleure stratégie pour les personnes disposant d'un petit capital, car elles pourraient manquer d'argent avant d'atteindre le gain qui restaurera leur richesse. Ensuite, même si vous avez suffisamment d'argent, si vous continuez à perdre et à doubler votre mise, vous finirez par atteindre la limite de la table. À ce stade, vous ne pouvez pas aller plus haut, et même si vous gagnez, vous ne pourrez même plus couvrir vos pertes, et vous aurez besoin d'une séquence de victoires entière pour y parvenir.

Un autre inconvénient est que, même si vous voyez des gains, vous devrez parier un certain nombre de fois pour gagner suffisamment d'argent pour valoir tous les efforts. Et, enfin, certains casinos ont interdit le système Martingale, vous devez donc vérifier s'il est autorisé avant de commencer à l'appliquer.

Bien sûr, même si cela finit par être le cas, il existe d'autres options que vous pouvez mettre en œuvre et mettre en place une stratégie valable, telles que :

4) La stratégie de Fibonacci

Notre prochaine stratégie pour améliorer vos chances de gagner au baccarat est la stratégie de Fibonacci. Il s'agit d'un système de pari entièrement différent dans lequel vous utilisez la séquence de Fibonacci pour décider du montant à parier après une perte. La séquence est assez célèbre dans le monde entier, et tout revient à faire de chaque nombre la somme des deux nombres qui le précèdent.

Vous commencez par 1, et puisque le nombre, avant qu'il ne soit zéro, 0 + 1 est à nouveau égal à 1. Après cela, vous avez 2, car la somme des deux nombres précédents - 1 et le 1 qui le précède - est 2. Le nombre suivant est 3, et ainsi de suite. Au final, la séquence ressemble à ceci : 1-1-2-3-5-8-13-21-34-55, etc.

Comme vous pouvez l'imaginer, ce système vous demandera de réfléchir rapidement et implique un peu plus de mathématiques que le système Martingale, où vous doublez simplement votre mise passée chaque fois que vous perdez. Cependant, vous pouvez toujours l'appliquer dans la pratique, même si vous n'êtes pas professeur de mathématiques.

La stratégie est la suivante : chaque fois que vous perdez une main, vous augmentez les enjeux en suivant la séquence de Fibonacci. Une fois que vous avez gagné, la séquence se réinitialise et vous recommencez depuis le début. L'idée est que plus vous avancez dans la séquence, plus il y aura d'argent en jeu, et le gagnant éventuel vous aidera à gagner une somme énorme.

Donc, si nous disons que vous commencez avec une mise de 10 $ sur la main du joueur — allons-y avec la main du joueur pour des raisons de simplicité et pour ne pas avoir à calculer ces 5 % — et que vous perdez, alors vous parierez encore 10 $ dessus. . Si vous perdez à nouveau, vous optez pour 20 $. Si vous perdez à nouveau, vous optez pour 30 $. Après cela, 50 $, puis 80 $, puis 130 $, et ainsi de suite, en suivant la séquence. Finalement, vous gagnerez et gagnerez beaucoup plus d'argent que de simplement rattraper ce que vous avez perdu. Bien sûr, cela nécessite que vous ayez une bankroll décente et que vous vous prépariez à une longue période d'essais répétés.

En pratique, cependant, vous gagnerez probablement plus souvent, et les chances d'aller plus loin dans la séquence sont assez faibles, bien que cela reste une possibilité. Et, s'il vous arrive de remporter une séquence de victoires dès le début, continuez simplement à parier vos 10 $, l'un après l'autre.

5) Le système Paroli

Ensuite, nous avons le système Paroli, qui est une autre stratégie bien connue qui fonctionne à l'opposé du système Martingale. Cela a également conduit certaines personnes à adopter le nom de martingale inversée. Cependant, il s'agit d'un ancien système, qui remonte à l'Italie du XVIe siècle, il existe donc depuis longtemps. Certains y voient une preuve que le système fonctionne, mais nous pensons qu'il est tout aussi légitime que les autres et que cela pourrait l'être pour certaines personnes, mais certainement pas pour tout le monde.

Pourtant, si vous pouvez l'appliquer, c'est certainement une bonne stratégie pour des jeux comme le baccarat, la roulette et bien d'autres jeux.

Le système est une forme de système de pari positif, qui dicte que vous devez doubler vos paris chaque fois que vous gagnez jusqu'à ce que vous perdiez. Ceci, bien sûr, commence par l'hypothèse que vous gagnerez la main suivante. L'objectif principal est de gagner trois mains d'affilée, ce qui peut être tout un défi, mais ce n'est pas impossible.

Disons que vous décidez une fois de plus d'aller avec un pari sur la main du joueur. Vous pariez 10 $ et vous gagnez. La prochaine fois, vous pariez 20 $. Si vous perdez, vous revenez à 10 $, et si vous gagnez, alors vous misez 40 $, en doublant la mise précédente. Si vous perdez en pariant 40 $, vous revenez à 10 $. Si vous gagnez, vous partez pour 80 $. À ce stade, vous êtes à la fin de votre cycle en 3 étapes, et peu importe ce qui se passe ensuite, vous revenez à 10 $ et recommencez à zéro. C'est à peu près tout ce que vous faites jusqu'à ce que vous soyez fatigué de parier et que vous quittiez la table.

6) Le système Labouchere

Ensuite, nous avons un système qui est connu sous de nombreux noms, y compris le Split Martingale, le système d'annulation et même la progression américaine. Cependant, il est surtout connu sous le nom de système Labouchere, et c'est aussi son nom d'origine, car il a été introduit à l'origine par un joueur de roulette français, Henry Labouchere.

Ne vous méprenez pas cependant, c'est définitivement un système qui fonctionne bien avec le baccarat, vous pouvez donc compter sur lui pour vous aider à faire vos gains. Cependant, nous devons également noter qu'il s'agit de l'un des systèmes les plus complexes, vous aurez donc besoin de temps et de beaucoup de pratique pour le maîtriser. Cela fonctionne comme un système de progression négative, et cela implique d'augmenter votre mise chaque fois que vous perdez un pari, c'est à peu près la même chose que ce dont nous avons parlé lorsque nous avons mentionné le système Martingale.

Cependant, alors que la Martingale a été conçue de manière à ce que vous puissiez regagner vos pertes avec une seule victoire après une séquence de défaites, la Labouchere aura besoin de quelques victoires pour revenir et récupérer des pertes.

Alors, comment fonctionne le système ? Vous commencez par créer une séquence, qui peut être n'importe quelle séquence qui vous convient. Dans notre exemple, utilisons le plus simple - 1-2-3.

Ensuite, vous commencez par miser le montant égal à la somme du dernier et du premier numéro de la séquence, donc dans ce cas, ce serait 3 $ et 1 $. Dans ce cas, la somme serait de 4 $. Après une victoire, vous rayez les numéros gagnants et vous restez avec 4 $, ce qui signifie que le prochain pari devrait valoir ce même montant.

D'un autre côté, si vous perdez, alors vous ajoutez 4 $ à la fin de la liste et transformez votre séquence en 1-2-3-4. Ensuite, vous répétez le processus et faites votre prochain pari de 5 $, qui est la somme de 4 $ et 1 $ - le premier et le dernier numéro. Ensuite, vous continuez à le faire à chaque fois. Si vous gagnez, vous croisez les derniers chiffres et conservez la somme gagnante. Si vous perdez, vous additionnez la somme du premier et du dernier nombre et créez une nouvelle somme avec la précédente devenant votre nouvelle base.

7) Le système d'Alembert

Au septième endroit, nous avons un système créé par un théoricien français du XVIIIe siècle, connu sous le nom de Jean le Rond d'Alembert. Contrairement au précédent, celui-ci est un système progressif positif, un peu comme la martingale elle-même. Cependant, celui-ci a été conçu pour empêcher le joueur de subir des pertes rapides et abruptes, tout en récupérant les paris perdus en même temps.

Vous commencez par sélectionner votre unité de base. Habituellement, ce sera la valeur d'une puce/jeton. En supposant que vous jouerez avec des jetons de 1 $, votre unité de base sera de 1. Désormais, chaque fois que vous subirez une perte, vous devrez augmenter la prochaine mise de 1 jeton. Donc, si vous deviez commencer avec 5 $ et que vous perdiez, votre prochaine mise devrait être de 6 $. Si vous perdez à nouveau, vous passez à 7 $, et ainsi de suite.

Cependant, lorsque vous gagnez, vous perdez un jeton. Donc, si vous avez commencé à 5 $ et atteint 8 $, en raison de trois pertes consécutives, puis que vous gagnez, vous descendez à 7 $. Cette stratégie est basée sur l'hypothèse que vos gains et vos pertes finiront par s'équilibrer.

Gestion de l'argent en jouant au baccarat

Enfin, dans ce dernier segment, nous voulions parler d'argent. Ou, plus précisément, la gestion de l'argent.

La gestion de votre bankroll est une compétence extrêmement importante lorsque vous jouez à des jeux de paris. Vous devez savoir quand augmenter les enjeux et quand partir, mais surtout, il est dans votre intérêt de gérer votre argent d'une manière qui vous permettra de rester dans le jeu. De cette façon, même si vous subissez des pertes, vous aurez toujours une chance de récupérer l'argent.

Une fois que vous aurez vidé votre portefeuille, la partie sera terminée et vous quitterez la table, non seulement sans le butin, mais aussi sans les fonds avec lesquels vous l'avez initialement approché, et la maison aura de nouveau gagné.

Bien sûr, vos victoires et vos pertes sont laissées au destin de décider, et votre stratégie dépend de vous. Cependant, il y a aussi certaines choses qui n'entrent dans aucune de ces catégories, et c'est là que vous pouvez jouer intelligemment et suivre quelques conseils que nous avons préparés pour vous aider à vous en sortir et à gérer votre argent de la bonne façon.

1. Fixez des limites de gain/perte

Notre premier conseil est de fixer une limite de combien vous êtes prêt à perdre, ou un objectif concernant le montant que vous souhaitez gagner. Tant que vous êtes entre ces deux nombres, vous devriez pouvoir continuer à jouer, mais dès que vous atteignez l'un d'eux, vous devez arrêter et partir.

C'est quelque chose qui semble assez facile à faire, mais ce n'est jamais le cas avec les jeux de hasard. Si vous atteignez votre limite inférieure après une série de pertes, vous commencez à penser que cette prochaine main pourrait être exactement ce dont vous aviez besoin pour faire un retour et gagner une partie de ce que vous aviez perdu. Alternativement, atteindre votre limite supérieure peut obscurcir votre esprit et vous faire penser que vous êtes imparable, ce qui conduit généralement à augmenter les paris et à perdre tout ce que vous avez réussi à gagner.

Nous le voyons tout le temps, et c'est un piège très facile à tomber. C'est pourquoi nous vous recommandons de fixer ces limites et de vous y tenir. Cela demandera de la discipline pour le faire, soit parce que vous devez réduire vos pertes, soit parce que vous devez arrêter pendant que vous êtes en avance, mais si vous y parvenez, vous protégerez votre argent, ce qui est, en fin de compte, tout ce qui compte. .

2. Mettez de côté le montant pour le baccarat

La plupart des gens vont dans les casinos pour découvrir une variété de jeux. Si tel est également votre cas, nous vous suggérons de décomposer votre bankroll total et de vous assurer que chaque jeu auquel vous vous approchez a son propre montant distinct.

De cette façon, vous ne dépenserez pas tout ce que vous aviez au baccarat et vous n'aurez plus rien pour les machines à sous, le vidéo poker ou la roulette, ou tout ce que vous souhaitez jouer ensuite. Si vous atteignez la fin de votre montant de baccarat, vous vous éloignez et passez au jeu suivant.

3. Pariez avec le banquier

Si vous ne souhaitez pas trop réfléchir et planifier et que vous voulez juste vous amuser avec le baccarat, mais que vous voulez quand même essayer de gagner le plus possible, la meilleure façon de le faire est de parier avec le banquier. , et misez sur des paris bas avec l'avantage de la maison. C'est une bonne règle pour jouer au système et, comme nous l'avons expliqué au début de ce guide, les paris avec le banquier ont les meilleures chances de succès - un peu plus de 50 %.

Et, comme nous l'avons déjà dit à plusieurs reprises, évitez les paris sur les égalités, car ils sont les plus difficiles à gagner. Cependant, la main du joueur n'est pas si mal non plus en tant que choix secondaire, si vous vous sentez chanceux. Ses cotes ne sont pas aussi élevées que celles de la main du banquier, mais la différence est assez faible et vous n'aurez pas à payer cette commission de 5 %, c'est donc un plus.

4. Ne faites pas de paris all-in

Après un certain temps, et surtout s'ils voient une séquence de victoires ou de défaites, les joueurs ont tendance à perdre leur discipline et à faire tapis. L'idée est que s'ils perdent, ce sera une victoire dont ils auront besoin pour récupérer leur argent. Alternativement, s'ils gagnent, alors cette prochaine main leur rapportera une fortune.

Malheureusement, cela joue rarement en leur faveur et ils ne repartent presque jamais avec le sourire aux lèvres. N'oubliez pas que la vraie vie n'est pas un film hollywoodien et que vous n'êtes que le personnage principal de votre histoire, comme tout le monde. Cela signifie que la main suivante est entre les mains du destin et que vous avez plus de chances de tout perdre que de tout gagner.

5. Prenez votre temps pour choisir la meilleure stratégie

Enfin, nous avons sélectionné certaines des meilleures stratégies de baccara à vous présenter, et toutes celles dont nous avons parlé sont anciennes, populaires et réussies. Cependant, cela ne signifie pas que chacun d'eux fonctionnera bien pour vous. Certains sont plus intenses que d'autres, Certains vous demandent de faire beaucoup de calculs, tandis que d'autres sont si simples que même les débutants peuvent les appliquer avec succès, et sans stress.

Choisissez celui qui vous convient le mieux, car ils fonctionnent tous aussi bien entre les mains du destin. C'est vous qui devez être à l'aise avec eux - souvent à long terme, car les gains et les pertes ont tendance à se remplacer, et vous pouvez donc passer des heures à la table de baccara. Assurez-vous que vous pouvez le gérer.

Lloyd est passionné par les jeux d'argent en ligne, il vit et respire le blackjack et les autres jeux de table, et il aime les paris sportifs.

Derniers Articles