talon Martin Wahnschaffe, responsable du développement et co-PDG et Jens Isensee, responsable artistique et co-PDG de Serious Bros. — Série d'interviews - Gaming.net
Suivez nous sur

Interviews

Martin Wahnschaffe, responsable du développement et co-PDG et Jens Isensee, responsable artistique et co-PDG de Serious Bros. — Série d'interviews

Publié le

 on

Revue Imaginez la Terre

Après quinze années de développement, le studio indépendant Serious Bros. a enfin levé le voile sur son nouveau jeu de construction de ville de science-fiction, une simulation de colonisation à l'échelle mondiale appelée Imaginez la Terre. Pour en savoir un peu plus et récupérer quelques conseils utiles directement de la bouche du cheval, pour ainsi dire, nous avons rencontré l'équipe derrière le jeu.

Merci d'avoir pris le temps de parler avec nous ! Pourriez-vous avoir la gentillesse de vous présenter à nos lecteurs ? Qui êtes-vous et quel poste occupez-vous actuellement chez Serious Bros ?

Martin: Salut, je m'appelle Martin. Responsable du développement dans notre studio indépendant pour deux personnes. J'étais chargé de tout rassembler en mettant en œuvre les mécanismes de jeu que Jens et moi avons conçus.

Jens : Bonjour. J'ai créé des modèles 3D, la conception d'interfaces, la première génération de personnages de jeu et essentiellement tout ce qui est coloré dans Imaginez la Terre.

Parlez-nous un peu de votre studio, Serious Bros. Comment tout cela s’est-il déroulé et qu’est-ce qui vous a inspiré pour créer des jeux vidéo ?

Martin: J'étais un passionné de jeux vidéo. J’ai donc saisi avec enthousiasme l’opportunité lorsque nous nous sommes associés en tant qu’étudiants pour lancer un projet de jeu sur la crise climatique dans le cadre d’un concours Microsoft. C'était pour moi l'occasion de réaliser moi-même un jeu de stratégie de construction et de créer un monde dans lequel je fixais virtuellement les règles. Il s'est ensuite développé de telle manière que nous avons pu étendre et développer notre simulateur de monde en accès anticipé sur Steam au cours des années suivantes.

Parlons de votre dernier jeu de construction de ville de science-fiction, Imaginez la Terre. De quoi s’agit-il et à quels types d’éléments de gameplay les joueurs peuvent-ils s’attendre ?

Martin: En son coeur, Imaginez la Terre est bien sûr un jeu de simulation de construction de villes. Les joueurs atterrissent sur une planète auparavant inhabitée ou peut-être déjà partiellement développée et construisent leur première colonie. Cela comprend la fourniture de ressources de base telles que l'énergie, la nourriture et les biens, ainsi que l'expansion de la colonie avec suffisamment d'espace de vie pour les habitants. 

Il est important d'utiliser au mieux l'espace disponible, les ressources, la fertilité et d'autres facteurs pour votre propre colonie et de décider quels bâtiments répondent le mieux aux exigences. De plus, il est important d'atteindre et d'exploiter les ressources disponibles sur la planète afin de les échanger avec d'autres factions ou commerçants interplanétaires. Ensuite, il y a la recherche, les ressources rares et les actions qui peuvent être utilisées pour terraformer la planète, et enfin l'interaction avec les autres factions – toujours de manière non militaire, mais avec sabotage, piratage, prises de contrôle économiques et mécanismes similaires. 

Tout cela se traduit par une interaction complexe qui n’est pas immédiatement imposée aux joueurs, mais qui est progressivement intégrée au jeu.

Et qu'est-ce qui définit Imaginez la Terre en dehors de ses pairs ? Mis à part la construction de villes à l'échelle mondiale, diriez-vous qu'il existe un ingrédient caché qui définit véritablement le jeu ?

Martin: C'est simple. Chaque planète du jeu est un écosystème fermé au sein duquel toutes les décisions prises par le joueur et les autres factions ont des effets à long terme. Par exemple, vous pouvez compter sur les combustibles fossiles, car ils constituent souvent une source d’énergie facilement accessible. Cependant, si vous et peut-être les autres factions en faites trop, vous pourriez vous retrouver avec un réchauffement climatique. Avec tous les effets secondaires tels que l’élévation du niveau de la mer et une situation météorologique et climatique beaucoup plus instable.

Jens : Je le dirais sans détour : Imaginez la Terre commence comme un constructeur de ville détendu et harmonieux qui déploie une diplomatie coopérative et une stratégie commerciale, ainsi que des éléments de gestion des ressources et d'artisanat. Cependant, en fonction de vos décisions de développement, cela peut également se transformer en un thriller de survie environnementale.

Diriez-vous que Imaginez la Terre est un jeu relativement facile à prendre en main et à jouer, ou diriez-vous qu'il convient mieux à quelqu'un avec un peu plus d'expérience dans le genre de la construction de villes ?

Martin: Oui, bien que Imagine Terre comporte de nombreux mécanismes et éléments de jeu, ils ne s'imposent pas de manière permanente mais ne deviennent pertinents qu'en fonction de la situation de jeu ou proposent simplement des approches alternatives pour atteindre un objectif. 

Nous proposons également une vaste campagne dans laquelle des mécanismes de jeu supplémentaires deviennent progressivement pertinents et sont ainsi présentés de manière exhaustive aux joueurs.

Avez-vous des conseils utiles pour les nouveaux arrivants dans le monde de Imaginez la Terre ? Y a-t-il des choses à faire ou à ne pas faire que nous devrions connaître ?

Martin: Oui, il est fortement conseillé de prendre en compte les facteurs qui influencent l’efficacité des bâtiments, car cela fait une grande différence. Le même bâtiment peut produire environ 50 % de plus pour le même coût. 

De plus, vous devez vous concentrer sur l'exploitation minière des ressources au début du jeu pour obtenir rapidement du capital supplémentaire pour construire la colonie. Il n’est pas conseillé de déclencher des combats inutiles avec les autres factions. Cela mobilise beaucoup de ressources et d’attention et constitue donc un inconvénient évident.

Imagine Earth - Bande-annonce de lancement | Jeux PS5 et PS4

Quelle est la prochaine étape pour Serious Bros, si cela ne vous dérange pas que je vous le demande ? Avez-vous d'autres projets en attente ? Si oui, pourriez-vous bien vouloir partager quelques détails à ce sujet ?

Jens : L'avenir se révélera, mais je peux dire avec certitude que nous ne réaliserons plus un projet de développement aussi idéaliste sur 15 ans sans des incitations et un financement extrêmement puissants ! Mais il n'est pas non plus nécessaire de regarder aussi loin dans le futur, car nous avons deux DLC presque prêts pour le jeu, prêts à sortir dès maintenant. Imagine Terre est disponible sur toutes les plateformes.

Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Martin: Je dirais de jeter un œil à un let's play sur YouTube ou Twitch, et si cela vous convient, choisissez votre plateforme préférée et obtenez le jeu ! 

Jens : In Imagine Terre nous voulions rendre le problème le plus urgent de notre époque – la crise climatique – jouable comme un jeu de simulation motivant et de stratégie stimulant. Les joueurs se voient confier le sort d'une civilisation mondiale et la conservation d'un écosystème planétaire.

Le problème du changement climatique mondial, souvent perçu comme trop abstrait et inimaginable par les individus, devient tangible et gérable dans la mesure où le jeu accorde une grande liberté pour découvrir un chemin individuel de transformation vers une civilisation prospère et pour établir un équilibre entre croissance et durabilité. Nous vous encourageons à rejoindre notre Discord et s'il vous plaît laissez-nous savoir comment a été votre expérience avec le jeu !

Merci d'avoir pris le temps de parler avec nous !

 

Pour plus d'informations sur le dernier projet de construction de ville de Serious Bros, assurez-vous de contacter l'équipe sur son compte social officiel. ici.

Jord est chef d'équipe par intérim chez gaming.net. S'il ne bavarde pas dans ses listicles quotidiens, alors il est probablement en train d'écrire des romans fantastiques ou de gratter Game Pass de tous ses indies endormis.